Queen Elisabeth Medal royal decree

Report to the King and Royal Decree establishing the Queen Elisabeth Medal published in French and Belgian languages in the Moniteur Belge (Belgian version of the gazette). 

Report to King (French text and English translation) 

Médaille de la Reine Elisabeth
RAPPORT AU ROI

Sire,

Le monde entier rend hommage à la charité de la Reine Elisabeth comme à l’honneur chevaleresque du Roi Albert.

Notre Souveraine personnifie la bonté, le dévouement, l’abnégation.

A côté d’Elle et suivant son exemple, nombreuses sont les personnes de toute nationalité et de toute condition, qui se sont consacrées dans un esprit de sacrifice admirable, à soulager les affreuses misères de toute nature que la guerre a engendrées.

Votre Majesté reconnaît chaque jour, par l’octroi de distinctions honorifiques, les actes d’héroïsme de nos soldats sur le champ de bataille.

Elle a daigné instituer, par son arrêté du 18 mai 1915, une décoration civique spéciale pour tous ceux qui, à l’occasion des événements de la guerre, ont, par un acte de courage héroïque, glorieusement manifesté leur patriotisme.

Il convient que les nobles dévouements, les sacrifices constants et discrets qui se sont révélés dans les œuvres de guerre ne tombent pas non plus dans l’oubli et que les personnes charitables belges ou étrangères dont ils sont l’honneur, reçoivent un témoignage de la reconnaissance nationale.

Une médaille à laquelle Votre Majesté consentirait à attacher le nom de la Reine Elisabeth, serait pour elles le gage le plus précieux de cette gratitude.

Ce sont ces considérations, SIRE, qui nous ont déterminé à formuler le projet d’arrêté ci-annexé, que nous soumettons respectueusement à la Haute approbation du Roi.

J’ai l’honneur d’être,

SIRE,

De Votre Majesté,
Le très respectueux et fidèle serviteur.
Le Ministre de l’Intérieur,
Paul BERRYER
Le Havre, le 9 septembre 1916

Translation

Queen Elisabeth Medal
Report to the King 

Sire,

The entire world pays tribute to Queen Elisabeth’s charity as well as to the gallant honour of King Albert.

Our Queen personifies kindness, devotion, sacrifice.

Beside her and following her example, many people of all nationalities and conditions have dedicated themselves in a spirit of admirable sacrifice to alleviating the terrible miseries of all kinds which war has produced.

Your Majesty recognises every day, through the granting of honorary distinctions, the heroic actions of our soldiers on the field of battle.

He agreed to establish, by his decree of 18 May 1915, a special civil decoration for all those who, in connection with the events of the war, had gloriously demonstrated their patriotism by an act of courageous heroism.

It is agreed that the noble dedication, the constant and quiet sacrifices which have come to light in the war effort should not sink further into oblivion and that charitable Belgians or foreigners take pride of place and receive an acknowledgement of national recognition.

A medal to which Your Majesty would consent to attach the name of Queen Elisabeth would be for them the most valuable proof of this gratitude.

It is these considerations, Sire, which have led us to formulate the attached draft decree which we respectfully submit to the High approval of the King.

I have the honour of being,

Sire,

The very respectful and loyal servant of Your Majesty,
The Minster of the Interior,
Paul Berryer
Le Havre, 9 September 1916

Royal Decree (French transcript and English translation) 

Albert, Roi des Belges,
A tous, présents et à venir, SALUT.

Voulant honorer les personnes charitables, qui, tant en Belgique qu’à l’étranger, se sont dévouées à soulager les infortunes de toute nature résultant de la guerre :

Sur la proposition de Nos Ministres de l’Intérieur, de la Guerre et de la Justice,

Nous avons arrêté et arrêtons :

Article 1er. Il est institué, sous la dénomination de « Médaille de la Reine Elisabeth », une distinction honorifique destinée à récompenser les personnes belges ou étrangères qui se sont dévouées aux œuvres de guerre.

Art 2. La médaille est en métal blanc, légèrement patiné, de 35 millimètres de diamètre.

A l’avers, elle porte l’effigie de la Reine Elisabeth.

Au revers, une figure de femme, sous les voiles de la nurse, symbolise l’esprit de sacrifice, la soumission à l’œuvre de devoir et d’humanité, que souligne la devise : Pro Patria, Honore et Caritate.

La médaille est surmontée d’une couronne d’olivier ; celle-ci entoure une croix en émaillé rouge lorsqu’elle est destinée à récompenser des dévouements qui se sont manifestés dans les hôpitaux.

Art 3. Le bijou est suspendu par un anneau à un ruban bleu de soie moirée, avec liséré rose à chaque bord latéral ; les bandes du liséré sont large de 4 millimètres.

La médaille ne peut être détachée du ruban.

Art 4. Nos Ministres de l’Intérieur, de la Guerre et de la Justice sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.

Donné en Notre quartier général, le 15 septembre 1916. 

ALBERT

Translation

Albert, King of the Belgians,
To all, present and to come, greetings.

 

Wishing to honour those charitable persons who, in Belgium and overseas, have dedicated themselves to alleviating the misfortunes of all kinds resulting from the war.

On the proposal of Our Ministers of the Interior, War and Justice,

We have decreed:

1st Article. There is hereby established, under the name “Queen Elisabeth Medal”, an honorary distinction intended to reward those Belgians or foreigners who have dedicated themselves to the war effort.

Art 2. The medal is of silver plate, lightly polished, 35 millimetres in diameter.

On the obverse, the medal is decorated with the profile of Queen Elisabeth.

On the reverse, the figure of a woman, under a nurse’s veil, symbolises the spirit of sacrifice and obedience to the work of duty and humanity, emphasised by the motto: Pro Patria, Honore et Caritate.

The medal is topped with a crown of olive leaves; it encircles a red enamelled cross when it is intended to reward those dedications which have occurred in hospitals. 

Art 3. The ornament is suspended by a ring to a ribbon of blue silk moire, with pink edging on each side; the strips of the edging are 4 millimetres wide.

The medal cannot be detached from the ribbon.

Art 4. Our Ministers of the Interior, War and Justice are responsible, so far as it concerns each of them, with the execution of this decree.

Given in Our Headquarters on 15 September 1916.

Albert. 

Community contributions

No comments have been posted about Queen Elisabeth Medal royal decree

What do you know?